L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

 

Quatre générations dévouées au Bourdillot

(plus de 100 ans d’histoire)

 

 

A l’origine, il y eut la passion....née en 1906 :

à ses débuts, pas question d’héritage ou de patrimoine pour Jules Haverlan.

 

Originaire d’Arras, où l’on ne produit pas de vin, il fait un choix fou : devenir vigneron. Il abandonne sa région du Nord, épouse le Sud Ouest et rachète sur la commune de Virelade : le Château le Bourdillot.

 

Son choix s’avèrera bon : on retrouve cette propriété sur un plan datant de 1818 qui faisait partie d’un ensemble dont le propriétaire de l’époque était le Comte de Lych (famille Lynch Bage), seigneur du Domaine Coulon.

C’est ici que naîtra l’histoire des Vignobles Haverlan.

 

Puis vient le fils de Jules, Paul, qui reprend la vigne avec la même passion mais riche de l’expérience de son père...

 

Enfin, Louis, la troisième génération ... Il est choisi pour le travail de la terre parmi les 6 enfants de Paul . Plus tard, volontaire et passionné, il agrandira la propriété et sera le doyen de la vente en bouteilles sur Portets.... Portets ? Oui ! En 1956, il épouse, Thérèse Laconfourque

elle-même fille de propriétaire négociant dans le village voisin : Portets. Sa famille possède aussi une propriété dans les Graves : le DOMAINE DES LUCQUES. Plus tard, ils héritent tous deux du Château le Bourdillot et du Domaine des Lucques. Les Vignobles Haverlan s’agrandissent.... Les deux Graves seront vinifiés et élevés sur la propriété du Domaine des Lucques.

 

Patrice reprendra le flambeau des Vignobles Haverlan en 1986, 80 ans après son grand-père Jules.

Depuis, il n'a de cesse de développer l'exploitation familiale.